Un labyrinthe de 3 000 m2 (100 m de long x 30 m de large) constitué de 8 000 tournesols disposés sur 5 000 palettes en bois. Deux années de recherche et d’essais ont été menées sur 10 variétés de tournesols pour aboutir à la floraison simultanée des 8 000 têtes et constituer Sun City. Le labyrinthe est construit selon un modèle maniériste, avec une seule possibilité d’en sortir malgré une multitude de chemins différents offerts à chacun. C’est un parcours de 300 mètres, conçu comme un dédale poétique, ludique, sonore et immersif dans lequel déambule le public. Les visiteurs revètent des casques d’écoute qui permettent de s’isoler complètement du monde extérieur. La bande-son est à la frontière du design sonore, constituée d’un mélange de bruitages, de chants, de messages vocaux. Une tour de 10 mètres de haut permet de s’élever.

On peut à son sommet observer à la jumelle les circonvolutions du public, voir les méandres à emprunter, se donner rendez-vous en famille ou entre amis comme dans un check-point, et aussi avoir un point de vue exceptionnel sur la situation.

Présenté à Mons 2015 - Capitale européenne de la Culture